INTERVIEW : EN QUOI CONSISTE LE MÉTIER DE RÉDACTEUR WEB ? Content marketing

INTERVIEW : EN QUOI CONSISTE LE MÉTIER DE RÉDACTEUR WEB ?

Article du 11 mai 2016 4:37 par

Cette semaine, nous sommes allés à la rencontre de Eric, rédacteur web chez Eric Rédaction, afin d’en savoir plus sur son métier.

1. Bonjour Eric, pourrais-tu nous présenter ton parcours et nous expliquer d’où est venue ton attrait pour le digital ?

Bonjour Stéphanie. Mon parcours est atypique.

Après une courte incursion dans un cursus universitaire dans le domaine juridique, je me suis engagé avec les grands noms de la Grande Distribution. J’ai intégré une école de formation pour devenir directeur de supermarché, fonction que j’ai exercée 15 ans durant. Le stress et les contraintes du chef d’entreprise et le sens commercial font partie de mon ADN. Mais si ce métier est captivant, il est aussi usant.

Aussi après ces 15 ans passés à sillonner la France pour diriger des supermarchés, j’ai décidé de réorienter ma carrière en m’adonnant à mon autre passion : l’écriture. Ce domaine ne m’était pas totalement inconnu, écrivant de temps en temps pour des revues spécialisées. Avec l’explosion du commerce en ligne, la rédaction web s’est rapidement imposée à moi, et je savais que mon expérience pouvait être un véritable plus pour mes futurs clients.

2. Quelles sont les compétences requises pour être un bon rédacteur sur le web ?

Ces compétences sont de deux ordres. Tout d’abord, concernant l’écriture elle-même, l’orthographe et la grammaire doivent être parfaitement maitrisées. Je parle des règles de conjugaison mais aussi de l’évolution de la langue parlée et écrite. Des termes comme community manager,  webmarketing, …doivent être connus d’un rédacteur web.

D’un autre côté, il faut aussi maitriser l’ « art du référencement ». Je préfère parler d’art et non pas de science. On peut faire preuve d’imagination et de créativité dans cette course à l’audience et/ou à la transformation, en connaissant les règles de base du SEO (mots clés, structures des textes, …). Je sais qu’il existe aujourd’hui des formations de rédacteur web, mais lorsque j’ai commencé, j’ai dû me former seul, et cela m’a contraint de m’imprégner de toutes ces règles. Cela représente aujourd’hui un atout supplémentaire.

3. Quelles sont les qualités requises pour être un bon rédacteur web ?

Pour rester ou devenir un bon rédacteur Web, il faut être organisé. Les recherches à réaliser sont nombreuses, puisque le rédacteur web doit pouvoir écrire sur tous les sujets. Souvent, des thèmes récurrents doivent être maitrisés, et pour cela la prise de notes (manuelles ou sur le Cloud) doit être structurée. Il serait pénalisant de devoir effectuer deux fois les mêmes recherches pour disposer de la bonne source ou des bons chiffres. La rigueur aussi est indispensable pour ne pas se laisser « berner » par certaines sources fantaisistes. Enfin, le rédacteur web doit être curieux et travailleur.

3. Quelles sont les difficultés auxquelles un rédacteur peut se retrouver confronté ?

La solitude au quotidien peut se révéler pesante. Je parlais de rigueur et d’organisation, et dans ces moments, le rédacteur doit en faire preuve. Mais la principale difficulté du rédacteur réside aussi dans sa capacité à trouver de nouveaux clients. En effet, le métier de rédacteur consiste à écrire mais il doit également anticiper le lendemain. L’écriture demande une certaine sérénité, qu’on ne peut atteindre qu’en se libérant des « contraintes matérielles ». On en revient alors à ce que je disais pour commencer, la solitude peut être pesante.

5. Pourrais-tu nous donner des astuces pour trouver un bon rédacteur ?

M’envoyer un message pour commencer. Je plaisante. Plus sérieusement, un bon rédacteur doit pouvoir s’adapter à toutes les situations, mais avouons que le rédacteur web sera meilleur encore s’il partage la même philosophie que le client. C’est pourquoi, il faut tester le rédacteur web. De manière pratique, les plateformes de rédaction peuvent être une première piste, mais attention beaucoup de rédacteurs sont « off shore » avec des tarifs très bas, mais une qualité moyenne dans le meilleur des cas. On peut quand même encore trouver de bons rédacteurs web sur ces plateformes. On peut aussi rechercher directement sur des annuaires spécialisés.  Dans tous les cas, il faudra voir avec le rédacteur web la possibilité d’un test (rémunéré bien évidemment). On peut parfois, en tant que rédacteur, avoir du mal à comprendre le client, et dans ce cas-là, cela se ressentira sur la rédaction. Un bon rédacteur Web est aussi un rédacteur qui sait dire non quand il ne ressent pas le sujet d’écriture.

6. Selon toi, pourquoi est-il indispensable aujourd’hui pour une entreprise de se lancer dans une stratégie de contenu ?

Une image vaut mille mots, et une vidéo remplace toutes les démonstrations. On entend souvent ces adages populaires. Je ne les conteste pas bien au contraire, mais quel que soit le secteur d’activité, quel que soit l’objectif de l’entreprise ou du site Internet, il faudra plus que cela pour le retenir ou tout simplement lui expliquer l’esprit de la société.

Aujourd’hui, nous sommes tous trop sollicités, alors l’entreprise pour se démarquer ou au moins pour ne pas se faire distancer, doit pouvoir attirer et séduire les Internautes. Proposer un prix promo sur un produit n’est plus suffisant mais offrir aux visiteurs un contenu insolite, pratique, ludique, instructif, étonnant, …constitue un véritable atout. Tout cela pose le problème de la stratégie éditoriale, qui doit être établie avec le plus grand sérieux. Le rédacteur Web peut alors avoir toute sa place dans cette réflexion sur le moyen et le long terme.

7. Pourquoi rédaction web rime avec référencement naturel ? ou selon-toi quelle est l’importance du SEO dans une stratégie de contenu ?

Personne ne connait tous les secrets des algorithmes des moteurs de recherche. Pourtant, ces derniers n’ont qu’un objectif : satisfaire leurs utilisateurs et utilisatrices.

Pour cela, ils doivent proposer les bons sites au bon moment. Et comme je le disais il y a quelques minutes, l’écriture sera un des éléments principaux.

En outre , la concurrence exacerbée permise par la Toile implique que la rédaction web doit être régulière toujours pour optimiser le référencement.

Dans un commerce traditionnel, vous pouvez toucher le produit, l’examiner sous tous les angles….Sur la Toile, les e-consommateurs disposent de photos et d’une rédaction web …C’est un exemple pour ce qui concerne la fiche produit, mais cela se retrouve dans tous les autres types d’écriture. Une entreprise doit s’imposer comme spécialiste sur son marché, et la rédaction web permet alors d’aborder toutes les thématiques de ce domaine précis. En s’appuyant sur le SEO, le rédacteur Web va non seulement permettre une meilleure visibilité à son client mais il va participer également à optimiser son e-réputation. Le SEO est essentiel donc pour une stratégie de contenu. Précisons encore, que nous parlons bien de stratégie à moyen et long terme.

 8. Quels sont les éléments importants d’un bon contenu sur le web ?

Tout va dépendre de la stratégie éditoriale et du contenu concerné. Une fiche produit doit amener à l’achat, alors qu’un article de blog doit inciter à vouloir en savoir plus, ou à suivre l’auteur du billet. Les objectifs sont différents et par conséquent les règles d’écriture doivent s’adapter. De même, une entreprise peut décider de s’imposer sur son marché en donnant une image de spécialiste voire d’expert. Il faudra alors que le lecteur ressente cette expertise dans la rédaction (tant dans la forme que dans le contenu). Mais d’autres préféreront user d’humour ou d’ironie et l’écriture devra alors changer. Le bon contenu web consiste à amener le lecteur à s’abonner au blog ou au flux d’actualités du site. L’Internaute doit, après sa lecture, se dire que c’est exactement ce qu’il espérait. Les éléments à prendre en compte sont trop nombreux pour tous les lister. Enfin, il faut garder à l’esprit qu’un bon contenu Web doit aussi être attrayant pour les moteurs de recherche.

9. Quel est ton réseau social favori ? Pourquoi ?

Question difficile s’il en est, à une époque où tous ces réseaux annoncent de profondes transformations dans les semaines ou mois à venir. A titre personnel, j’apprécie énormément LinkedIn, qui permet de véritables interactions et connexions et ces dernières sont, le plus souvent, durables. Mais si je ne devais en choisir qu’un, je pense que Facebook aurait ma préférence. Simple et rapide à mettre en place, Facebook reste aussi et de loin le plus utilisé, et c’est un atout de taille à un moment, où on ne jure que par la mondialisation et la globalisation.

10. Aurais-tu une anecdote à partager avec nous ?

J’ai travaillé pour un e-commerçant important (et même très important) il y a plusieurs années en lui rédigeant des centaines de fiches produit. Satisfait, le client me recontacte quelques mois après en me demandant si j’ai la disponibilité pour une grosse commande. Il s’agissait de rédiger entre 30.000 et 40.000 mots en un temps record. Le client me précise qu’il n’y a rien de compliqué et je lui donne un accord verbal. Deux heures plus tard, j’ai reçu le brief pour ces rédactions et il s’agissait en fait de rédiger des centaines de faux avis client. J’ai décliné la proposition mais je suis certain qu’un autre rédacteur a dû s’en charger à ma place.

*
*