E-MAILING : COMMENT AUGMENTER VOS TAUX D’OUVERTURE ? Content marketing

E-MAILING : COMMENT AUGMENTER VOS TAUX D’OUVERTURE ?

Article du 10 août 2015 10:00 par

Dans le cadre d’une stratégie digitale, faire une campagne d’e-mailing vous permet de rester présent dans l’esprit de votre audience et de la tenir au courant de vos actualités. Cependant, il n’est pas toujours évident d’attirer son attention au vu des centaines d’autres e-mails qu’elle reçoit chaque jour. Le taux d’ouverture de vos e-mails est le premier indicateur de la bonne réussite de votre stratégie. Alors, voici 7 conseils qui vous permettront d’obtenir de meilleures performances.

1) Choisissez bien l’objet de votre e-mail

L’objet de votre e-mail est un élément décisif de votre campagne. Susciter l’intérêt dès l’objet est indispensable car il faut que ce soit un objet qui ait immédiatement du sens pour votre destinataire. Pour cela, je vous conseille de vous mettre à la place de votre cible en imaginant ce qui vous pousserait à ouvrir un e-mail en tant que consommateur. En plaçant l’humain au centre de votre approche marketing, vous allez satisfaire vos lecteurs et vous serez en bonne route pour initier et/ou pérenniser la relation. Ici, l’enjeu est de trouver la bonne formulation pour établir la combinaison gagnante ! L’identification et la reconnaissance de votre entreprise et de vos services doivent être évidentes sur l’ensemble de tous vos points de contact (réseau de boutiques, packaging, support print,…). Cela est aussi valable pour l’e-mailing où il doit y avoir une cohérence parfaite entre votre sujet, l’attente de votre cible et l’objet de votre e-mail.

2) Pensez à votre pré-header

Le pré-header de votre e-mail va vous donner une seconde chance de séduire vos lecteurs. Grâce à ce petit bout de phrase, vous pouvez apporter un renseignement additionnel au contenu de votre e-mail. Ici, l’objectif est de rendre votre message irrésistible pour que votre destinataire ne puisse pas résister à l’envie d’ouvrir votre courrier électronique. Alors, analysez votre cible en profondeur pour être en mesure de lui communiquer votre contenu de la meilleure des façons.

3) Proposez un Rendez-vous

Proposer à votre audience un rendez-vous autour d’une thématique est très pertinent pour la fidéliser.  Effectivement, votre e-mail rentrera dans les habitudes de lecture de vos internautes et fera ainsi partie de leur quotidien. Et oui, en transportant vos lecteurs dans votre univers à chaque nouveau rendez-vous, vous allez créer l’attente et stimuler le désir.  Ainsi, je vous conseille de ne pas envoyer plus d’un e-mail par semaine à chacun de vos segments afin d’éviter le côté trop « spammy ». A l’inverse, envoyez au moins un e-mail par mois. Cela vous permettra de construire votre « présence à l’esprit ». Si vous souhaitez approfondir le sujet de la segmentation, vous pouvez lire un article que nous avons consacré au sujet : Segmenter pour mieux personnaliser le parcours de vos clients.

4) Optez pour la personnalisation

La personnalisation de vos e-mails est très importante pour gagner la confiance de vos lecteurs. De cette manière, vous allez consolider votre démarche relationnelle.

Il est important de personnaliser le nom de l’expéditeur. Evitez d’envoyer votre e-mailing avec le nom de votre société, faites-le plutôt avec votre propre nom. De la même manière, adressez votre e-mail de façon personnelle en utilisant – si vous le pouvez – le prénom ou le nom de votre lecteur (en fonction de l’intimité maximum que vous pouvez espérer avoir vis-à-vis de vos destinataires). Ainsi vous allez créer une relation plus humaine et authentique.  Cela vous donnera une image plus sympathique et prouvera votre implication.

5) Choisissez bien votre jour d’envoi

Le jour de l’envoi de votre e-mailing doit être adapté au comportement de votre audience, mais également à votre secteur d’activité. Par exemple, si vous êtes une entreprise de B2B, évitez d’envoyer votre e-mailing pendant le week-end. Il risquerait d’avoir très peu d’impact. D’ailleurs, saviez-vous que les jours où les lecteurs sont le plus réceptifs à la lecture de leurs e-mails sont le mardi et le mercredi entre 14 heures et 15 heures ? Aussi, je vous conseille tout de même de faire de l’A/B testing en fonction du segment que vous visez. Cela vous permettra de comprendre ce qui fonctionne le mieux et ce qui ne fonctionne pas et ainsi d’adapter vos heures et jours d’envoi.

6) Envoyez des follow-up(s) 

Le fait d’envoyer des follow-ups à vos lecteurs va également vous permettre d’augmenter considérablement vos taux d’ouverture. Il arrive souvent qu’un destinataire n’ouvre pas un e-mail parce qu’il s’est perdu dans la masse des e-mails en réception ou tout simplement parce qu’il n’y a pas fait attention.  Alors, n’hésitez pas à faire une 2ème tentative pour augmenter vos chances d’intéresser vos destinataires. En revanche, je vous conseille de renvoyer votre e-mailing en changeant votre objet et de ne pas le renvoyer dès le lendemain. Attendez environ trois ou quatre jours.

7) Ayez des adresses e-mail qualifiées

Avoir une base de contacts qualifiés vous assure la bonne réactivité de votre campagne. C’est pourquoi je vous conseille d’analyser tous les mois votre base afin de pouvoir analyser quelles sont les adresses e-mail qui sont inactives. N’hésitez pas à supprimer celles qui sont inactives au bout de trois envois. De plus, il est intéressant de mettre en place le double opt-in. Cela vous assurera que les personnes qui vous ont transmis leurs adresses e-mail souhaitent réellement recevoir des informations de votre société.

La réussite d’une campagne d’e-mailing passe par une bonne connaissance de votre audience. De cette façon vous serez en mesure de lui adresser le bon message au bon moment. Alors, si vous aussi, vous souhaitez augmenter vos taux d’ouverture, appliquez nos 7 conseils et tenez-nous au courant ! 

Rédigé par Stéphanie Branchi

Je suis content manager chez Zuma paris. J’aide les entreprises à augmenter leur visibilité et à optimiser leurs stratégies digitales grâce à des contenus pertinents !

Vous pouvez me suivre sur twitter @StephBranchi

*
*