10 TENDANCES DE L’INBOUND MARKETING EN 2014 Inbound marketing

10 TENDANCES DE L’INBOUND MARKETING EN 2014

Article du 16 janvier 2014 11:28 par

Nous avons fait pour vous le tour de nos futuristes préférés pour vous proposer un récapitulatif des 10 tendances attendues en 2014 dans le domaine de l’inbound marketing. On en profite pour saluer le travail de nos confrères et toute l’équipe de Hubspot. Bonne année à tous !

1/ Email = killer app

On commence cette liste par une citation de John Fox, CEO de Venture Marketing, qui a le mérite de recadrer la situation : “L’acquisition d’adresses email valides est l’objectif numéro 1 du marketing de contenu, pas le nombre de followers sur Twitter, ni celui de fans sur Facebook ou Google+, ni celui des visiteurs sur vos landing pages, et encore moins le nombre d’abonnés à votre flux RSS.
En 2014 : l’inbox est votre cible, et l’email, votre killer app.”
John Fox
@b2bmarketing

2/ Pression sur le ROI

John Fox résume sans ménagement l’impératif lancé par nombreuses directions à leur responsable de contenu. La moitié des sociétés qui ont investi dans la production d’inbound marketing l’année dernière y ont consacré 25% de leur budget marketing, elles demandent désormais des mesures précises du ROI, et une meilleure visibilité sur l’évolution des coûts d’acquisition des leads. Sur ce sujet, on vous recommande le rapport annuel édité par Hubspot, à télécharger gratuitement ici. Cela vous donnera une bonne vision d’ensemble et d’excellents arguments pour défendre votre budget contenu.

3/ Des contenus plus fluides et connectés

« Liquidity », c’est le mot-clef de « Content 2020 »*, la stratégie de contenu présentée par Coca-Cola début janvier. Beaucoup de passages ont déjà été cités et commentés, on retiendra celui-là : les contenus doivent être conçus comme des fluides, « des idées capables de se disperser à travers de multiples canaux de conversation, tout en restant connectées les unes aux autres pour créer une expérience de marque coordonnée et unifiée ». Les contenus sont devenus la substance de la marque, la matière de sa stratégie d’engagement et de conversation.

4/ Courts, visuels et démultipliés

L’attention des internautes s’est encore réduite. 2013 a vu la montée en puissance de plateformes de « quick content », comme Twitter, Vines, Pinterest, et la dominance des contenus visuels et des infographies dans les partages. Les marques devront concentrer leurs narrations sur des formats de plus en plus courts. La tendance est aussi à l’itération et à la démultiplication des formats. Un même contenu pourra être remodelé et reposté plusieurs fois pour atteindre ses cibles : du livre blanc au slideshow, du post au tweet, du clip au Vine.

5/ La personnalisation

La personnalisation est la clef de l’inbound marketing, elle tient en une phrase : offrir le bon contenu à la bonne personne. Beaucoup de compagnies se lancent dans l’Inbound sans avoir défini ou affiné les profils de leurs prospects et de leurs clients (ou personas). Pour attirer des leads qualifiés, vous devez cibler précisément les niches auxquelles vous voulez vous adresser. Pour développer des solutions efficaces et engager vos visiteurs, vous devez anticiper les questions qu’ils vont vous adresser. La technologie permet aujourd’hui d’adapter l’affichage des contenus d’un site en fonction des recherches des visiteurs, mais cette automation n’est possible que si vous avez profilé ces cibles en amont.

6/ La personnification

La personnification, c’est vous, l’identité que vous donnez à vos contenus, le ton que vous employez, et la proximité que vous créez avec votre audience. Tout dépend de la nature de votre activité, mais l’humour et une connivence maîtrisée engagent la confiance plus efficacement qu’un argumentaire trop rodé et rempli de jargon. L’inbound marketing encourage l’empathie et un dialogue d’égal à égal avec vos prospects. Vous n’êtes pas là pour « vendre », mais pour leur apporter des solutions.

7/ Crowdsourcez-vous

Les marques vont faire de plus en plus appel à leurs communautés pour développer des contenus. Chez Coca-Cola, la masse de contenus crées par les fans dépasse déjà la quantité de contenus produits par la marque. Toujours dans son plan « Content 2020 », Coca-Cola prévoit d’investir dans des outils en ligne de crowdsourcing et de feedback pour nourrir ses projets. Youtube et Dailymotion font déjà appel à leurs communautés pour développer des contenus sponsorisés pour leurs annonceurs (lien vers article dailymotion). Stimuler la créativité de vos fans est le levier le plus puissant que vous trouverez pour mobiliser votre communauté, créer des histoires et les faire partager.

8/ Monitorez vos prises de parole en temps réel

La capacité des marques à accompagner leur audience et à résoudre les problèmes de leurs clients en temps réel va devenir crucial. Les réseaux sociaux ont imposé une nouvelle temporalité, les marques doivent être prêtes à dialoguer pendant les temps libres où leur audience est active. Cette réactivité est non seulement nécessaire pour entretenir les conversations, mais elle est devenue essentielle en cas de crise, pour s’inscrire dans l’actualité et développer une stratégie événementielle.

9/ L’automation pour ceux qui veulent dormir (de temps en temps)

Pour tenir le rythme, occuper le terrain, et développer une présence visible sur des canaux internationaux, les marques font de plus en plus appel à l’automation. Ces outils permettent de programmer des publications sur plusieurs plateformes (en simultané ou selon un calendrier), et d’automatiser certains process comme le emailing, tout en répondant aux impératifs de la personnalisation. Nous consacrerons plusieurs billets aux meilleures de ces solutions.

10/ Ressources humaines & outsourcing

Le « content director » est le nouveau poste qui arrive dans les entreprises. Le content director manage les ressources en contenu à l’interne, développe les contenus nécessaires à répondre aux objectifs de l’entreprise et coordonne l’action du marketing et des ventes. Pour beaucoup d’entreprises, le content director est un poste extérieur à l’entreprise, qui vient avec souplesse compléter les ressources internes. Si vous êtes dans ce cas, vous êtes les bienvenus chez Zuma : )

*La stratégie de contenus de Coca-Cola en 2014 (et au-delà)

Part 1

Part 2

Cet article vous intéresse ? Vous avez repéré d’autres tendances que vous voulez partager ? Parlez-en avec nous dans les commentaires….

*
*